Invitation à la lecture

Les soirées chez Mathilde
de Dominique Fabre

Le Mardi 20 juin 2017 à 19 h
Librairie Gallimard

Extraits lus par Valérie Delbore

En présence de Dominique Fabre, qui dédicacera son roman

La lecture (50 minutes) sera suivie d’une signature et d'un verre.

Réservation :
vous pouvez réserver par e-mail ou au 06.12.08.66.66 ou directement sur le site

Réservation : Vous pouvez réserver par e-mail ou au 06.12.08.66.66 ou

Adresse: LIBRAIRIE GALLIMARD - 15 boulevard Raspail 75007 Paris - 01 45 48 24 84

« Il ne faisait pas encore jour. D'habitude, dans les contes, ce sont les oiseaux qui donnent le signal du départ. Il a posé son manteau à lui en plus du sien à elle sur les épaules de Mathilde ; elle était fatiguée. »

Dans les années 80, un étudiant désoeuvré et sans le sou, fréquentant davantage les bars que la fac, est invité à une fête dans la banlieue chic, à Sèvres. Le jeune homme découvre une petite société de personnes qui boivent, bavardent, flirtent et dansent dans une ambiance où les problèmes de la vie quotidienne semblent ne plus exister. Fasciné par l'atmosphère qui règne dans la grande maison de Sèvres, il reviendra et se mêlera à ce monde qui est à l'opposé du sien.
Dominique Fabre convoque et ressuscite une époque à jamais disparue. L'émotion est là, à fleur de peau, fugitive, capturée par son écriture sensible.
Dominique Fabre a publié une douzaine de romans dont Moi aussi un jour, j'irai loin (Maurice Nadeau, 1995), Ma vie d'Edgar (Le Serpent à plumes, 1998), J'aimerais revoir Callaghan (Fayard, 2010) et, aux éditions de l'Olivier, Il faudrait s'arracher le coeur (2012), Des nuages et des tours (2013), Photos volées (Prix Eugène Dabit, 2014).

Monique Petillon - Le Monde du 23 février 2017 — Lecteur de Bove et de Calet, merveilleux géographe des lisières, Dominique Fabre porte un regard plein d'humanité sur tous ces compagnons de rencontre, de l'un à l'autre de ces deux mondes, du patron de bar et de l'Egyptien sans carte de séjour...
A eux tous, il dédie une «longue ballade», une sorte de «cantate», nostalgique et attachante.

Christine Ferniot - Télérama du 15 février 2017 — Rêveur mélancolique, Dominique Fabre traîne dans les cafés, écoute les conversations des anonymes et se perd dans leurs vies. Les quartiers populaires parisiens, les banlieues nonchalantes attirent ce garçon...
Dominique Fabre suspend le temps, recompose un monde de détails parfumés à l'essentiel..
Chez Mathilde, on fait la fête avec du vin ordinaire et de la salade de riz, puis on reste dormir près d'une brunette pas trop farouche. Dominique Fabre suspend le temps, recompose un monde de détails parfumés à l'essentiel.